Ijiranaide Nagatoro-San ! : Qui aime bien châtie bien

Qui aime bien châtie bien, ça n’a jamais été aussi vrai que dans cet animé de Hanai Hirokazu, sorti en 2021, adapté du manga original.

Hachioji Naoto est un lycéen introverti et plutôt mal à l’aise en société. Avec sa touffe de cheveux qui tombe devant ses lunettes, il préfère rester à dessiner dans son coin au club d’art. Mais un jour, il tombe sur une bande de fille aux allures de délinquantes. Parmi elles, Nagatoro repère que le garçon est follement amusant lorsqu’elle le taquine un peu...

Lors du premier épisode, on s’attend à un animé sur le harcèlement scolaire. Effectivement, à la première rencontre, Naoto est terriblement pataud, quant à Nagatoro, elle est vraiment méchante, allant jusqu’à faire pleurer le héro. Mais c’est ce point de départ qui fait tout l’intérêt de l’animé.

Car c’est l’évolution des relations entre les personnages qui rend chaque épisode plus sympathique que le précédent. Si on a pitié de Naoto, pris pour cible par Nagatoro d’abord, puis par ses copines, le harcèlement devient vite des taquineries entre amis. Ce sont même des sentiments que l’on surprend à se développer entre les personnages.

Dans un ton coloré et dynamique, on a rapidement plaisir à voir Naoto entraîné (de force) dans cette bande. L’humours de la série fonctionne assez bien, Nagatoro s’amuse à exploiter la malaise du garçon avec les filles, mais sans aucune malveillance. Plusieurs fois, celle-ci fera même comprendre que martyriser Naoto... Est sa chasse gardée.   

Nagatoro san.jpg

© Telecom Animation Film

Layer Hadrien  09/2021