WataMote : Elle n'est pas populaire... On se demande pourquoi...

« Si je ne suis pas populaire, c'est votre faute ! » Tout est dit ! Voilà l'état d'esprit du personnage principal de WataMote, adapté du manga du même nom en anime par Oonuma Shin en 2013.

Kuroki Tomoko, est une jeune fille qui entre au lycée. Un peu Otaku, un peu geek et complètement antisociale... Tomoko s'aperçoit la veille de rentrée dans sa nouvelle vie scolaire qu'elle n'est pas populaire et va tout faire pour le devenir.

L'anime est irréprochable en lui-même : Soundtrack appropriée aux situations, dessins soignés, histoires cohérentes... Son gros défaut : on ne sait pas s'il remplit ses ambitions !

Si WataMote se veut comique, c'est raté ! Tomoko a tout du personnages d'anime burlesque : elle croit n'importe quoi et tente de devenir populaire n'importe comment. Mais le comique est effacé par des situations gênantes ultra réalistes et un personnage pathétique à en pleurer.

On est loin du comique des animes « tranche de vie scolaire » du même genre comme Lucky Star ! ou Gabriel Dropout où le personnage est un otaku antisocial délirant et sans problèmes, au milieu d'un univers « manga ». Ici Tomoko est un personnage d'anime qui se heurte cruellement à des réflexions, comportements et situations réalistes. Ce qui forme sans doute l'humour de la série est son principal défaut, puisque ce décalage inspire plus de peine et de mépris que de sympathie pour Tomoko, qui concrètement se créée ses propres problèmes.

Tomoko est aussi antipathique par son attitude fuyante qui remet sans cesse ses échecs sur le dos des autres sans travailler sur elle-même. Finalement, WataMote nous montre à quel point un personnage d'anime pourrait être détestable et triste dans la vraie vie.

WataMote.jpg

© SILVER  LINK                                                                      

Layer Hadrien  12/2019