Konosuba : La plus épique des bandes de bons à rien !

Un héro du dimanche et une déesse au rabais, sont les ingrédients de Kanasaki Takaomi pour réaliser en 2016, Konosuba, une comédie héroïque fantastique, adaptée du Light Novel de Akatsuki Natsume.

Satou Kazuma est un otaku bon à rien, qui meurt un des rares jours où il sort de chez lui. Aussitôt il se retrouve devant la déesse Aqua, qui lui propose de recommencer sa vie dans un monde fantastique, avec un atout en poche. Kazuma, saute sur l’occasion et choisit d’avoir la déesse à ses côtés dans ce nouveau monde.

Konosuba est sans doute la comédie la plus drôle du registre héroïque fantastique. Son duo comique est vite agrandi par une chevaleresse incapable et une archimage maniaque, pour devenir une équipe de bras cassés inimitable. Konosuba parvient parfaitement à jongler avec les codes de la comédie et du genre épique/fantastique, pour donner des situations burlesques et tirer le maximum du potentiel de ses personnages.

Amateur d’héroïsme ne partez pas ! L’anime porte un ton majoritairement léger et humoristique mais réserve également des passages de combats contre des ennemis redoutables et de magies grandioses.

Graphiquement l’anime est très agréable et coloré, tout autant que ses musiques, qui retiennent une ambiance épique tout en relevant le ridicule de certains moments.                

 

Les personnages principaux et même leurs grands ennemis, sont sympathiques et attachants. Seul point frustrant de l’anime, son format inhabituel de dix épisodes, qui rend les saisons assez courtes. Mais que ce soit dans les deux saisons, les deux OAV ou le film, on attend impatiemment de retrouver Kazuma et son équipe dans leurs prochaines aventures.

Publié kono_subarashii_sekai_ni_shukufuku_wo_4697.jpg

© Studio DEEN 

Layer Hadrien  04/2020