Kakegurui : Faites vos jeux, rien ne va plus !

Si les jeux d’argent vous font peur, vous ne supporterez pas le manga chef d’œuvre de Naomura Toru, adapté en anime par Hayachi Yuichiro en 2017.

Hyakkaou est une académie privée, où étudient les riches des riches. Mais dans cette académie un système très particulier existe : la hiérarchie entre les élèves dépend de leur fortune. Cependant, ceux-ci peuvent s'élever ou chuter en défiant leurs camarades dans des jeux d’argents. Seulement celui qui se retrouve ruiné et ne peut plus rembourser sa dette, devient un esclave.

 

Kakegurui est un bijou du genre vie scolaire/dystopie. Un dessin très soigné, une musique jazzy et des personnages aux caractères bien travaillés… Tous les ingrédients sont réunis dans une histoire haletante. Au milieu d’un système implacable, dans une académie dirigée par un conseil des élèves présidée par la froide Momobami Kirari, arrive la mystérieuse Jabami Yumeko, une parieuse compulsive, qui tire son plaisir des paris risqués.

Kakegurui entraine son spectateur à travers des jeux ingénieux, des retournements incroyables et un suspense insoutenable, mené par les complots et la soif de pouvoir de ses personnages ou simplement par la folie et l’excitation du jeu. On a le tournis devant les sommes astronomiques pariées, qui ne cessent d’augmenter et on frissonne devant les enjeux sadiques que s’imposent les élèves.

 

Kakegurui pâti quelque peu de jeux parfois trop compliqués à suivre, mais offre également une réflexion sur la loi du plus fort, dans le microcosme de l’académie. Attention cependant, certains personnages peuvent se révéler véritablement angoissants et certains paris, oppressants. Si vous êtes sensibles aux jeux d’argents, abstenez-vous.

 

Si ce n’est pas le cas, ne manquez pas ce trésor de l’animation, où le suspense et les personnages ne pourront que vous séduire.

kakegurui_6607.jpg

© Mappa Studio

Layer Hadrien  04/2020