Page précedente

De "l'île de l'effet"

à "l'île de la cause"

 

« Il n’y a qu’une manière d’être sage, c’est non pas de m’écouter, moi, mais d’écouter le Logos et de lui obéir ».

Héraclite, DIELS, Die fragmente der Vorsokratiker, I, B 50.

philosophical-thinking-600x315.jpg

Le sage selon Héraclite, c’est celui dont « la pensée gouverne toute chose ». Le gouvernail du navire n’est donc pas donné au pathos – à l’émotion – mais bien au logos, c’est-à-dire à la raison.

C’est ce dernier qui déterminera le chemin à prendre pour arriver à destination de « l'île » . Pour déterminer ce chemin et arriver à cette destination suivante, la pensée (ou l’esprit), utilisera la méthode, c'est-à-dire un outil qui le guidera.

Mais pourquoi donc chercher cette « île » ? Celle-ci n'est autre que l’île de la cause que l'on recherche suivant l'effet qu'elle a engendré. De l’île de l'effet dans laquelle nous nous situons au départ, nous cherchons à déterminer la cause, c'est-à-dire l’île qui la précède.

La science procède ainsi : elle se trouve au départ dans l’île de l’ « effet », et elle cherche à remonter jusqu'à l’île de la cause. Ce qui va établir le lien entre les deux îles, c’est la raison, au moyen d’une méthode. La méthode est un outil, elle est une boussole construite par la raison.

De ce fait, la raison - par la méthode - va déterminer le lien de causalité entre la cause et l’effet. Et à partir de notre petite «  île de l’effet »,  en lui construisant un lien pour accéder à cette autre île qu'est la cause, nous agrandissons alors notre savoir et notre monde.  Au fur et à mesure que les liens entre causes et effets sont réalisés, les îles forment ensuite un continent, et de ces continents se forment enfin le monde.

Seule la méthode rationnelle nous permet de parvenir à ce monde.

Enfin, le processus qui permet d’enclencher cette recherche de la cause, c’est la pensée qui se manifeste sous la forme d’une question : « Pourquoi ? ».

La question « Pourquoi », ce n’est autre que la recherche de la cause. Répondre au « pourquoi ? », c’est répondre à l’effet par une cause. Cette raison chez Aristote est justement ce qui permet d’accéder à la science.

Ainsi, la méthode, aussi bien en philosophie qu’en science, est ce qui fonde le savoir.

 

Ce « pourquoi ? », c'est le propre de la pensée, et plus précisément de celle du sage.

© Texte de Jason Lopes, 26 juillet 2021